La Crète en seulement 3 petits jours…

Quoi de plus frustrant !! Vous connaissez peut-être ce sentiment et cette petite voix qui vous dit que vous êtes passé à côté de magnifique choses et que vous n’avez pas véritablement vu ce que vous vouliez ? C’est un peu ce que je ressens quand je pense à ces quelques jours en Crète, passés bien trop vite 😦

Y étant pour le travail avec Clément, il a été un peu difficile de pouvoir aller explorer au gré de nos envies et d’un bout à l’autre ! Sans que cela ne paraisse, la Crète est vraiment une île assez vaste et c’est d’ailleurs la plus grande de Grèce avec sa superficie de 8 336 m². Donc ayant notre logement à Hersonissos et seulement 3 jours de libre, compliqué de devoir choisir quoi voir ! Voici donc ce que nous avons pu voir, bien sûr il y a beaucoup d’autres choses, qu’on espère découvrir prochainement 🙂

Hersonissos ou la ville balnéaire par excellence…

Moi et les villes balnéaires…J’aime quand c’est authentique, j’aime les petits villages traditionnels! Hersonissos a donc été mon point noir de ce séjour. Nous n’avons pas choisi d’y loger, cela m’a été imposé donc pas vraiment d’autres choix !

Si vous êtes fêtard, si vous venez en Crète pour draguer, vous prélasser au bord d’une piscine et danser jour et nuit aux sons de DJ internationaux, évidemment Hersonissos vous comblera !! Tout est fait pour vous, restaurants en tout genre et rarement Crétois, boutiques de souvenirs à gogo, supermarchés, toute sorte d’attractions bref tout est fait pour que le touriste se sente chez lui ! Un peu paradoxale pour moi mais chacun voyage comme il le souhaite et je peux comprendre que cela puisse être rassurant 🙂

J’y ai tout de même trouvé quelques avantages. Tout d’abord d’un point de vue pratique, vous pourrez prendre facilement les transports en commun à savoir le bus puisque cette ville n’est qu’à 25 km à l’est d’Héraklion et étant devenue une ville pour les touristes (ce n’était pas le cas avant), plusieurs lignes de bus s’y arrêtent chaque jour. En Crète, tout comme en Thaïlande et certainement ailleurs, vous payez votre ticket une fois installé dans le bus. Une personne viendra vers vous en vous demandant votre arrêt. Pratique et facile et en plus, les bus sont confortables! Pas de panique, si vous voulez vous déplacer par vous-même, vous trouverez grand nombre de loueurs de voitures, scooters, quad.

Il y a aussi le Hersonissos un chouillat plus authentique, en tout cas un peu plus calme. Il se trouve dans les hauteurs (5 minutes en scooter, 15mn à pied du centre ville d’Hersonissos). Ici vous trouverez quelques maisons typiques, des restaurants Crétois très bon, et il sera un peu plus agréable de s’y promener même si on est loin d’un village traditionnel. Les boutiques souvenirs et les pubs anglais vous le rappelleront 😉 Si, comme moi, vous devez venir en Crète et vous devez être à Hersonissos mais que vous n’aimez pas les gros complexes de vacances (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?) choisissez plutôt les hauteurs de la ville !

IMG_20170823_011819_853

IMG_3476IMG_20170821_145412_812

Pour le reste, je suis restée une journée au centre de l’île et à proximité d’Héraklion pour aller voir le site de Cnossos, une journée à l’EST de l’île et 2 jours à l’OUEST.

Site de Cnossos

Un peu comme le bilan de ce séjour, je suis un peu mitigéee pour ce site ! Je n’avais jamais eu l’occasion de voir des sites archéologiques contrairement à Clément et j’étais vraiment impatiente d’en découvrir et d’en connaître un peu plus.

D’abord, la petite histoire → Cnossos est une ville se trouvant à environ 5km d’Héraklion. Les premiers signes d’une vie à Cnossos remontent à 7000 av. JC. Selon la tradition et la mythologie, Dédale, un architecte, a construit un palais au Roi Minos pour qu’il puisse y enfermer le Minotaure. Tous les 9 ans, les Crétois devaient livrer 7 garçons et 7 filles à manger à cette créature. C’est Thésée qui réussira à le tuer. Plus récemment, c’est un Crétois qui en 1878 a entammé les travaux de fouilles mais les propriétaires de l’époque ne souhaitaient pas vendre. Plusieurs personnes de nationalité différentes ont essayé de les convaincre. C’est un britannique, Sir EVANS qui a pu l’acheter en 1900 et qui a demandé que le site soit partiellement reconstruit selon sa conception du site.

IMG_3562IMG_3551

Les – de Cnossos → Pour commencer, il y a foule sur ce site puisque c’est l’un des plus connus de Crète. Foule bien sûr si vous y allez, comme moi, en pleine saison estivale! (Je n’ai donc pas vraiment à me plaindre, je l’ai choisis!) et toujours si c’est en plein été, il va faire une chaleur écrasante…et pas moyens de se mettre à l’ombre car il y en a que très peu!

Pas tellement de moyens de communication de type panneaux ou audio-guide pour raconter l’histoire. A l’entrée, ils proposent des guides pour vous faire la visite mais nous avons trouvé cela un peu trop cher, de mémoire 10€ par personne pour 1h30 si vous êtes un groupe de 6 sinon comptez 60€ pour une visite privée! (en plus du prix d’entrée…). Donc là encore, c’est un choix. Le site n’est pas organisé de façon très clair. Vous aurez pour seul repère, un panneau à l’entrée. Je vous conseille de le prendre en photo pour visiter le site du mieux possible.

• Le fait que le site soit partiellement mais tout de même majoritairement reconstruit est dommage et d’ailleurs vraiment contesté par plusieurs historiens et archéologues.

Les + de Cnossos → • Le site est tout de même intéressant et c’est assez sympa de s’imaginer à quoi ça pouvait ressembler. Cela fait partie de l’histoire de la Crète.

• Le peu de ruines encore debout (bien que reconstruite) sont tout de même intéressantes.

• Facile d’accès en bus, depuis la gare routière, prendre le N°2. Départ de 6h à 21h, toutes les 20mn. Comptez 2€ le trajet.

Malheureusement, je n’ai pas beaucoup de point positif à vous donner. J’ai aimé découvrir Cnossos même si très franchement, je m’attendais à autre chose et j’ai été assez déçue pour ma première découverte de site archéologique. Bien que Clément en ait déjà visité, il a aussi été un peu déçu par Cnossos.

Horaires : Tous les jours de 8h à 19h (Sauf le 1er Janvier, 25 Mars, 1er Mai, Dimanche de pâques et 25/26 dimanche.

Tarif : 15€ par personne plein tarif, 8€ prix réduit (les + 65 ans et les étudiants porteurs de la carte étudiante européenne). Pour un euro de plus, vous pouvez avoir un billet combiné pour le musée archéologique.

IMG_3536IMG_20170824_000419_016 (1)

Île et presqu’île de Spinalonga –île des Lépreux ou île des pleurs

Encore un site très connu en Crète grâce à son histoire. La presqu »île de Spinalonga s’étend du nord au sud en face des villes de Plaka et Elounda. C’est en face de Plaka que se trouve l’île de Spinalonga, encore appelée l’île des pleurs. L’île est en réalité une superbe forteresse vénitienne qui a été construite en 1579 pour protéger la marine contre les attaques.

IMG_3694IMG_3781

C’est en 1957 que cette île est devenue une léproserie d’où le surnom de l’île des lépreux ou l’île des pleurs. A l’époque, la maladie de la lèpre est plus vue comme une malédiction et surtout comme étant contagieuse. Les personnes atteints de la lèpre sont alors envoyées sur l’île pour y être cachés. Impossible pour eux de rejoindre l’île de Crète et les villes les plus proches. Ils y vécurent dans de très mauvaises conditions.

IMG_3767IMG_3743IMG_3712

Y aller : Des bateaux partent toutes les demi-heures de Elounda de 9h à 17h. Vous pouvez aussi partir de Agios Nikolaos ou  de Plaka

IMG_3680

Horaires : Tous les jours de 9h à 18h

Tarif : Compter 10€ le trajet Aller-Retour depuis le port d’Elounda. Pour réserver, il vous suffit d’aller sur la jetée, un petit bungalow est là en guise de bureau de réservation. Depuis Agios Nikolaos, 1h de trajet pour une 15aine d’€. Depuis Plaka, compter 8€. Une fois sur l’île vous devrez repayer un droit d’entrée d’environ 8€.

Ville de Chania ou Hania ou La Canée jusqu’à la pointe de Gramvoussa

Peu importe le nom que l’on choisit de lui donner, cette ville  et cette route jusqu’à Gramvoussa a été mon petit coup de ♥ Déjà parce que la route pour y aller est pittoresque ! Vous changerez de paysages de kms en kms passant d’un tableau rocheux à un bord de mer en route escarpée, d’un petit village un peu perdue à des kms de champs d’oliviers !J’ai été dépaysée et tant mieux, c’est ce que je voulais.

Le centre historique de Hania est bourré de charme ! Là encore, il ne faut pas se mentir, les touristes y sont nombreux mais contrairement à Hersonissos, je trouve qu’elle est tout de même authentique ! C’est un plaisir de se perdre au beau milieu de toutes ces petites ruelles, de sentir les bonnes odeurs de plats Crétois émanant des nombreux restaurants et s’entremêlant avec l’odeur iodée de la mer à proximité, d’admirer des tableaux ou encore des objets fait main, sur place !

La balade sur le vieux port est tout aussi sympathique, en allant jusqu’au phare vous pourrez admirer la vue dégagée sur la mer. Un moment paisible en perspective 🙂

IMG_3924IMG_3923

Le soir, une autre ambiance règne avec ces groupes de musiciens venus jouer en pleine rue.

Gramvoussa et la baie de Balos

Digne d’un paysage des caraïbes, la température de l’eau en moins 🙂

Tout d’abord, sachez que pour y accéder, la route sera longue…(Si vous choisissez la voie terrestre). Vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée de 1 euro par adulte à l’entrée du site. C’est parti ensuite pour une route escarpée, poussiéreuse, gravillonneuse mais tellement belle ♥ (ça me rappelle la route de Monument Valley dans l’Ouest USA) Vous passerez au bord de la falaise avec une vue impressionnante sur la mer pendant au moins 20 minutes puisque vous roulerez à tâtons !! Rassurez-vous, vous pouvez y accéder en voiture citadine lambda même si vous serez secoué comme un cocotier! Par contre, ayez en tête que les assurances ne prennent pas en charge les crevaisons ou autre problème puisque vous êtes sur une piste et non une route.

IMG_4009.jpg

Une fois arrivée au bout du chemin et la voiture garée, vous vous dites, chouette ça y est mais non malheureux, un peu de patience parce que ce n’est pas fini, un paysage comme celui-là, ça se mérite ! Vous allez devoir marcher  pendant environ 25 minutes au milieu de roches.

IMG_4052

La descente se fait plutôt pas mal quand on a l’habitude de marcher mais attention à la chaleur et au soleil qui tape fort en plein été ! Au fur et à mesure que vous avancerez, vous découvrirez ce paysage sublime !

IMG_4064

Une fois en bas, vous serez vite tenté d’aller faire trempette au beau milieu de cette eau translucide…sauf si vous êtes méga frileux comme moi ! L’eau est vraiment froide, en tout cas selon moi, même en plein mois d’août ! Il y avait aussi beaucoup de vent donc ça n’a pas aidé à se réchauffer !

IMG_4109

Bien qu’il soit impressionnant, le site n’est pas très étendu et vous vous retrouverez vite encerclé par d’autres touristes, surtout si vous y allez aux heures de pointe ! Si vous le pouvez, essayé d’y aller avant que le premier bateau arrive parce que oui, l’autre moyen d’y aller est par bateau avec Gramvoussa Balos cruises !

Y aller : Par voie terrestre depuis Kissamos en suivant les panneaux de signalisation qui sont très présent. Par voie maritime du port de Kissamos.

Horaires :Par voie maritime, départ des bateaux à 10h20 et retour à 17h45 ou 10h40 et retour 18h. Pour les mois de juillet et août, un 3ème itinéraire est mis en place avec un départ à 12h30 et un retour à 19h30. Comptez environ 50 minutes de traversée.  Départ possible fin avril  ou début mai jusqu’à octobre.

Tarif : Pour les bateaux, 27 euros au dessus de 13 ans, 13 euros en dessous et gratuit pour les moins de 2 ans.


A part les magnifiques plages, les grandes villes ou petits villages authentique, la Crète est aussi une île où vous rencontrez des personnes d’une extrême gentillesse, où il fait bon vivre grâce à la tranquilité des lieux (malgré le nombre important de touristes!) et au rythme de vie.

La cuisine crétoise est excellente et je vous conseille de vraiment goûter à tout! Des mezzedes au plat traditionnel, tout est succulent.

La raki, typiquement crétois est un alcool de type eau de vie et il vous en sera servie gracieusement à la fin de votre repas, en tout cas, dans les restaurants traditionnels.

IMG-20180114-WA0005

Un commentaire sur « La Crète en seulement 3 petits jours… »

  1. Bonjour!Votre article est très bien !Vous avez tout bien décrit et expliquer 🙂 . En plus des super photo pour ceux qui ne peuvent pas encore y aller !Bon le texte étais un peu long mais je pense que c’est normal vues tous se que vous avez visité 🙂 . Voila je n’ai rien à ajouter de plus appart que j’ai beaucoup aimé et que j’ai été transporté avec les photos 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s