Gananoque, Niagara et Toronto

Capitale de la province de l’Ontario, Toronto est une métropole canadienne où l’on sent les influences américaines. Les alentours de cette ville offrent également de belles choses à découvrir.

Avant d’arriver à Toronto, nous avons fait un stop à Kingston et Gananoque. Nous revenions du parc du Mont Tremblant et c’était une bonne étape avant de rejoindre cette grande ville. Nous y avons passé la nuit avant de rejoindre Toronto.

Gananoque et les 1000 îles

Ce coin du Canada est surtout connu pour ses Mille-îles, en réalité 1 865 îles. Ce site est classé « Réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO ». Il faut savoir que ce territoire est partagé par le Canada mais aussi les Etats-Unis avec ses plus d’un million de kilomètres carrés. On pourrait caractériser ces 1000 îles comme un archipel, sur le fleuve du Saint-Laurent.

Si, comme nous, vous avez pas mal de route et de voie rapide notamment aux abords de la ville d’Ottawa, prévoyez large. Nous nous sommes retrouvés coincé pendant plus d’une heure dans des embouteillages et nous sommes arrivés pile à l’heure pour la croisière. Peu de temps pour visiter la ville de Gananoque.

Faire une croisière parmi les Mille-îles

Il y a plusieurs compagnies et plusieurs croisières possibles. Nous avons choisi Gananoque Boat Line. Avec cette compagnie, quatre croisières sont faisables avec des prix allant de 22$ à 44$.

  • Croisière de rêve dans les îles : 1h
  • Ivy Lea : 1h
  • Les épaves des Mille-îles : 2,5h
  • Croisière avec escale au Château de Boldt : 5h (pour faire celle-ci, vous aurez besoin d’un passeport et de l’ESTA, le château étant sur le territoire américain)

Pour notre part, nous avons opté pour la croisière de rêve dans les îles, d’une durée d’une heure. A votre arrivée, garez-vous sur le parking qui vous coûtera 2$ puis allez au guichet pour récupérer votre billet. La nourriture est interdite sur le bateau puisqu’il y en a en vente directement à l’intérieur. Il y a un pont couvert et un pont extérieur supérieur. En montant sur le bateau vous pouvez demander un audio-guide qui vous permettra d’en savoir plus sur l’histoire de cet archipel que les amérindiens ont baptisé « Manitoana » – « le jardin du Grand Esprit ».

Durant une heure vous pourrez découvrir des petites îles qui abritent des chalets, petites maisons, souvent appartenant à la même famille depuis plusieurs générations. Il y a évidemment des obligations pour qu’une île puisse être considérée comme telle. Une île doit être au-dessus du niveau de la mer tout au long de l’année et elle doit mesurer au moins 1 mètre carré. La dernière obligation et non des moindres, et vous allez vite le remarquer, c’est que l’île doit posséder au moins un arbre. Les « Islanders » comme ils sont appelés, vivent sur leur île principalement l’été puisque l’hiver le fleuve Saint-Laurent est trop gelé pour permettre d’accéder aux habitations. Il faut savoir qu’il n’y a pas d’électricité ni d’eau courante dans les maisons et chalets mais cela n’empêche pas les familles de se retrouver et de passer de bons moments ensemble!

Naviguer sur le Saint-Laurent et découvrir ces Mille-îles a son côté apaisant. Vous ne serez pas à l’étroit sur le bateau et si c’est un détail qui vous inquiète, sachez que nous n’avons pas eu le mal de mer!

Kingston

Nous y sommes arrivés en fin de journée et nous y avons passé la soirée. Le tour de la ville historique est relativement vite fait mais elle a beaucoup de charmes. Si vous passez à proximité, arrêtez-vous pour en faire un tour à pied. Cela dit, je pense qu’il y a beaucoup de monde en journée puisque c’est une ville vraiment atypique.


Niagara falls et Niagara on the lake

Les chutes ne sont plus à présenter puisque c’est l’une des attractions les plus couru de l’Amérique du nord. Pas loin de 15 millions de touristes s’y rendent chaque année. Vous les avez déjà sans doutes vu dans un magazine, un film ou encore à la télévision. Très facilement accessible de Toronto, il serait tout de même dommage de ne pas les voir si vous êtes dans le coin. Plusieurs moyens de locomotions sont possibles pour venir jusqu’ici. Etant quatre, le plus pratique et économique était la voiture pour nous, bien que le parking sur place ne soit pas donné. Nous avons mis 1h15 de route depuis notre hébergement à Toronto donc il a été facile de faire l’aller-retour dans la journée. En haute saison, il y a des illuminations des chutes et un feu d’artifice en soirée.

C’est vrai qu’elles sont impressionnantes! Il n’y pas besoin de descendre aux pieds des chutes pour comprendre que le débit est intense. Il y a plusieurs attractions possibles pour observer et profiter des chutes. La majorité est payante donc si vous avez peu de moyens financiers, il va falloir faire des choix! Ce qui est dommage c’est que même les ballades aux abords des chutes sont payantes, en tout cas pour être au plus près. Evidemment et heureusement, la parcelle qui les longe est gratuite et cela permet d’avoir un bon aperçu du site.

Nous n’avons pas voulu faire le fameux tour en bateau aux pieds des chutes, sans grand intérêt pour nous si ce n’est, se retrouver mouillés de la tête au pied et ne rien voir! Ce n’est pas notre truc mais on comprend que ça puisse être un incontournable pour certains. On a voulu faire une ballade à pied mais nous n’avions pas énormément de temps devant nous donc ça ne valait pas vraiment le coup de payer pour l’accès. En revanche, on a opté pour la Skylon Tower. On a une toute autre vue sur les chutes qui n’est pas inintéressante. Comptez 20$ l’entrée.

Il y a une partie de Niagara Falls qui a des allures de fête foraine avec beaucoup d’attractions type manège, machines à sous…Elle se trouve en bas de la ville. La partie haute quant à elle, regorge d’hôtels et de restaurants. Vous l’aurez compris, tout est fait pour les touristes. Cela nous a un peu fait penser à Las Vegas.

Niagara On the lake

Rien à voir avec Niagara Falls, on the lake à plus des allures de station balnéaire. Il est très agréable de s’y balader même si cette ville accueille aussi pas mal de touristes. Vous pourrez faire du lèche-vitrine dans des petites boutiques de créateurs, manger un morceau, prendre un verre et admirer les nombreuses maisons typiques.

Vous pourrez aussi faire une ballade le long de l’eau, offrant une vue plus ou moins dégagée sur la ville de Toronto!


Toronto

Après cette petite excursion à Niagara, nous sommes de retour dans la grande ville de Toronto! Bien qu’il y ait de nombreux gratte-ciels, il y a aussi des districts moins modernes et des parcs permettant de prendre l’air. Nous n’y avons pas passé beaucoup de temps donc nous n’avons vu qu’une infime partie de la ville.

Saint Lawrence Market et Market Gallery : S’il y a bien un marché couvert connu à Toronto, c’est celui-ci puisque c’est un marché historique situé dans la vieille ville e Toronto. L’édifice date des années 1800. Vous y trouverez de tout, vous pourrez vous restaurer sur place. On adore aller dans les marchés. C’est un bon moyen de voir les spécialités et les produits locaux. A l’étage, vous y trouverez une petite galerie racontant l’histoire de la ville.

Kensington Market : Un autre marché mais totalement différent. Nous n’étions pas certains d’être au bon endroit au début, cherchant désespéramment un marché! En fait, Kensington est plus un quartier qui regorge de restaurants, petites échoppes et stands ambulants. Ce n’est pas un marché comme on pourrait le penser mais c’est vraiment atypique! L’ambiance y est particulière mais agréable. ça grouille, c’est dynamique et vous pourrez y voir l’influence de plusieurs nationalités. Vous pourrez manger jamaïcain, chinois, japonais bref, il y en a pour tous les goûts.

Kensington Market est également un bon quartier pour découvrir du street art.

CN Tower : Nous avons voulu monter en haut de la tour pour avoir une vue sur toute la ville de Toronto mais il y avait ce jour-là un événement qui se déroulait sur la dernière plateforme de la tour, bloquant ainsi son accès. Pourtant, le prix d’entrée restait le même à savoir 35$CA donc nous avons décidé de ne pas y monter. Ayant peur d’être déçu alors que ça reste un budget conséquent pour 4 personnes.

Harbourfront center : Il borde la côte et abrite plusieurs bâtiments avec des boutiques originales de créateurs. Il y a visiblement souvent des manifestations gratuites mais nous n’en avons pas vu. C’est ici que vous pourrez prendre une navette ou un bateau pour vous rendre de l’autre côté de la rive, sur les îles de Toronto.

Ferry pour les îles : Nous avons pris un boat pour rejoindre les îles mais nous n’avions pas compris que ce ne serait que pour l’aller. Le retour ne se fait qu’avec le gros bateau. Dans l’incompréhension nous avons eu un petit coup de stresse puisque notre retour vers la France n’était que quelques heures plus tard. Nous n’avions donc pas vraiment le droit à l’erreur. Tout s’est finalement passé dans encombres mais ce n’est pas très bien expliqué. Donc à savoir, si vous prenez un bateau sur Harbourfront center comme nous, vous payez pour l’aller. Vous ne paierez pas de surplus pour le retour mais sachez que vous ne serez pas déposé au même endroit qu’à l’aller. Nous avons dû marcher une bonne dizaine de minutes dans mes souvenirs. Ne soyez donc pas surpris.

Le beau temps n’était clairement pas au rendez-vous lors de notre excursion, ce qui gâchait un peu la ballade! Marcher sous la pluie ce n’est quand même pas ce qu’il y a de plus agréable. Mais prendre de la distance avec l’agitation de la ville est plaisant! On respire, le temps se met soudain sur pause! Et puis la vue sur la ville…est vraiment pas mal.

On quitte donc Toronto sur cette image de la ville et s’est par cette étape que notre road trip s’est terminé. Un voyage encore sublime où nous avons vu des parcs nationaux superbes aux mille couleurs, des villes typiques, de grandes métropoles. Un voyage durant lequel nous avons entendu parler français, québécois et anglais. Un tour d’horizon de l’est canadien qui est loin d’être représentatif de tout ce qu’il y a à découvrir mais c’est tout de même un bon aperçu. En tout cas on est plus qu’heureux d’avoir fait ce voyage, d’avoir vécu autant d’aventures et de l’avoir fait en famille!

Une fois encore, le Canada nous aura charmés!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s