Les parcs nationaux Ouest USA

Il y en a énormément sur le territoire des états-unis. Voulant parcourir la côte ouest, nous nous sommes concentrés sur les parcs présent à cet endroit. Nous n’avions pas réellement conscience du temps qu’il fallait passer dans les parcs la première fois (en 2016) et cela nous a malheureusement joué des tours! 

En 2016, nous avions prévu un jour pour chaque parc mais la distance en temps de route entre chaque étant au minimum de 2h30, il est difficile d’y passer la journée…Il faut aussi tenir compte des heures d’ouverture, de fermeture et du décalage horaire entre quelques états. Dans notre itinéraire, nous avions prévu généralement de faire un peu de route le matin, passer la journée au parc et refaire un peu de route le soir. Finalement, avec le recul, cela est trop court! Nous n’avons pas pu voir autant que nous aurions voulu et nous avons dû faire l’impasse sur un parc au début de notre séjour!

Cette année, en 2019, on a tiré des leçons du passé et ça s’est (un peu) mieux passé! Parce que oui, y a quand même eu des couacs!

Pour commencer, pour visiter les parcs, vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrer en payant par véhicule. Le prix peut différer suivant le nombre de personnes dans le véhicule. Si vous prévoyez de visiter plusieurs parcs nationaux, je vous conseille de prendre l’America Beautiful Pass (si vous prévoyez de visiter des parcs qui en font partis) au prix de 80$ qui vous donne accès à la plupart des parcs nationaux des états-unis. Il est valable un an et il est possible d’y imposer deux signatures. Certains parcs comme Monument Valley, Antelope Canyon ou encore Dead Horse Point ne sont pas compris dans le Pass. Vous devrez donc payer en plus. Où  l’acheter ? Le plus simple est de l’acheter à l’entrée d’un des parcs.

Itinéraire 2019 et Parcs

Nous avons débuté notre Road Trip par la ville de Los Angeles. Cet article étant concentré sur les parcs, je vous invite à aller voir l’article dédié à LA!

  • Los Angeles – Joshua Tree National Park –> 2h15 de route – 130 miles. En théorie, il nous fallait moins de 3h pour faire ce trajet. Mais la théorie ne s’applique pas à LA…Les bouchons sont tels que nous avons finalement mis 5h pour arriver à destination. Autant dire que nous n’avons pas pu visiter le parc en fin de journée…Premier loupé donc!

L’hébergement : une jolie petite casa ambiance Auberge Espagnole : Casa De Frank. Vraiment à deux pas du Visitor Center de Joshua Tree donc idéal. Il s’agit d’une grande maison ayant plusieurs chambres et une salle de bain à partager avec tous. Il y a une grande cuisine aménagée donc pratique pour préparer un repas. L’extérieur étant en aménagement mais il va bientôt y avoir une piscine. Un jacuzzi était installé et à disposition à n’importe quel moment. Prix payé : 48€ la nuit.

Joshua Tree National Park

Un détour sur la route de Los Angeles à Las Vegas, ce parc a été une belle découverte. Il est compris dans le Pass American Beautiful. Joshua Tree a su nous étonner par son paysage parfois lunaire, parfois très nature. Les roches sont spectaculaires, on se sent vraiment tout petit au cœur de ces formations et au pied des Yuccas.

Nous y avons passé une bonne demi-journée (de 7h30 à 13h30) et nous n’avons pas fait tout le parc par la scénique Drive. Je pense que c’est possible si vous ne vous arrêtez pas à chaque point de vue et ne faites pas de randonnées…Comptez au moins 1 journée pour vous y balader tranquille ou deux demi-journée. Ils faisaient déjà bien chaud et l’ombre est rare dans ce coin. Nous avons donc opté pour une randonnée facile, Hidden Valley. Elle est vraiment accessible, sans dénivelé mais sans ombre aussi comme je vous le disais, donc casquette, crème solaire et beaucoup d’eau sont nécessaire! On ne rigole pas avec la chaleur des déserts!

  • Joshua Tree – Las Vegas –> 3h30 de route – 200 miles, en passant par le Mojave preserve. Changement de décor radical puisque qu’après avoir déambulé dans Joshua Tree le matin, nous voilà arrivés à Las Vegas. Comme je vous le disais, cet article se concentre sur les parcs nationaux donc je vous invite à aller directement sur l’article de Las Vegas si cette ville vous intéresse (ou intrigue!).
  • Las Vegas – Valley of Fire – Saint George – > 2h40 de route – 150 miles. Là encore, nous n’avons pas pu passer autant de temps que nous aurions voulu à la Valley Of Fire. Déjà parce que nous sommes partis trop tard de Las Vegas (la tentation du shopping au premium outlet a eu raison de nous!) et ensuite, il y avait des travaux sur la route! Bref, c’était encore mal parti. On a juste pu parcourir quelques kilomètres…mais on a pu se rattraper quelques jours plus tard en repassant dans le coin! 🙂

L’hôtel : le Saint George Inn & Suites. Super hébergement. Nous sommes arrivés tard et pourtant nous avons été très bien accueillis. La chambre était grande avec 2 lits double, confortable, avec tout le nécessaire et bien insonorisée. Le petit déjeuner était varié et pas mauvais même s’il ne faut pas vous attendre à de la grande cuisine. Prix payé : 50€ la nuit, petit déjeuner inclus.

  • Saint George – Page – > 2h45 de route – 160 miles. Nous avons enfin eu la sensation de prendre notre temps, de ne pas courir et de voir tout ce que nous voulions! Je peux vous dire que ça fait du bien, une frustration en moins. Le premier arrêt : Red Cliffs, assez peu connu mais qui est pourtant très chouette. Pour finir, une arrivée dans l’après-midi à Page, en allant s’extasier devant de superbe points de vue et assister au coucher de soleil sur HorseShoe Bend.

Red Cliffs National Conservation Area

A deux pas de notre hôtel se trouvait le Red Cliffs National Conservation Area, compris dans le pass America the Beautiful. Ici, ne cherchez pas de grand visitor center comme les parcs les plus connus de l’ouest, vous le trouverez pas. En revanche, il y a tout de même une permanence où des rangers sont présent pour vous conseiller. Red Cliffs est aussi un endroit assez impressionnant que nous avons bien apprécié et il n’y a pas besoin d’avoir beaucoup de temps devant soit pour pouvoir en profiter. Il y a tout de même plusieurs départs de randonnées qui peuvent vous prendre la journée! Le visitor center pourra vous donner une carte avec toutes les explications. Nous n’en avons pas fait, il faisait bien trop chaud (déjà 35°C à 10h du matin!) et très peu d’ombres. On s’est donc tranquillement balader quelques heures mais sans s’aventurer en grande randonnée! Red Cliffs est en fait un espace de formations rocheuses que l’on peut escalader à notre guise, en ayant une assez bonne condition physique! Il y a des coins où il est facile de se balader mais il faut tout de même quelques fois grimper!

Page

Pas besoin d’aller bien loin pour voir de beaux coins! Pour commencer, je vous conseille de vous rendre au visitor center de Glen Canyon qui a une mine d’informations. Vous aurez une vue sur le célèbre barrage du même nom et vous aurez plusieurs coins à visiter à proximité, que vous découvrirez rien qu’en prenant la route. C’est la magie de Page!

L’hôtel à Page : Le Country Inn & Suites by Radisson. Un bel hôtel avec un très bon accueil. La chambre était grande, confortable, avec un frigo et cafetière. Il y a une laverie et une piscine, bien qu’un peu petite et en intérieur. Le petit déjeuner était top, pas mal de choix et bon. Il est au cœur même de Page, à deux pas de stations services, grandes surfaces, restaurants et des points d’intérêt. Prix payé : 155€ la nuit, petit déjeuner inclus.

Horseshoe Bend

Nous y étions allés en 2016 et on avait beaucoup aimé malgré le nombre assez important de touristes. Tellement important qu’ils ont tout restructuré et aménagé, notamment un parking qui, du coup, est devenu payant (et pas donné! 10$) alors qu’en 2016 l’entrée était totalement gratuite! Votre pass ne sera pas pris en compte pour ce spot et vous devrez payer les 10$. Ils ont balisé le chemin, construit un coin pour s’abriter du mauvais temps ou du soleil et il y a aussi une barrière de sécurité sur un côté du site. Autant vous prévenir, il y aura du monde!! Parfois des bus entier…Je vous conseille donc d’y aller soit très tôt le matin, soit avant le coucher du soleil. Même si vous serez loin d’être seul, vous n’aurez pas de mal à vous trouver un petit coin tranquille. Éloignez-vous du point de vue principal, la vue n’en sera pas moins belle et vous n’aurez pas à faire la queue pour prendre une photo 😉

  • Page – Monument Valley – Monticello –> 3h40 de route – 215 miles. En voilà une grosse journée!! Avant notre départ pour le site si emblématique de Monument Valley, nous voulions aller découvrir Glen Canyon Area, proche de Page, qui est compris dans le Pass America the Beautiful! Quel paysage…Je ne regrette absolument pas même si ça nous a valu pas mal de frayeur!! Cette excursion nous a prit une matinée entière et encore, nous ne sommes pas allés au bout…Par rapport à l’hébergement du soir, au moment de réserver le voyage, j’ai très longtemps hésité à prendre un hôtel tout proche de Monument Valley pour s’éviter de la route de nuit (voulant voir monument au coucher du soleil). On était partagé entre ne pas rouler après le parc mais en même temps être proche du parc du lendemain pour y être au plus tôt…Quel choix cornélien! Finalement, on a choisi de pousser notre route jusqu’à Monticello, à 1h40 de route de MV. Je ne sais pas si l’autre option aurait été mieux, mais nous avons trouvé le temps de route long! on était content d’arriver et on commençait à fatiguer! On pense souvent, parfois à tord, que « ça se fait ». Oui en soit, 1h40 de route se fait facilement mais il faut aussi prendre en compte l’heure à laquelle vous aller vous lever, la météo (la chaleur fatigue mine de rien!), l’énergie dépensée en randonnant ou en conduisant à l’intérieur des parcs, bref, pas mal de chose! Donc n’hésitez pas, si vous le pouvez, de prévoir plus large pour être plus serein, moins fatigués! Après, j’ai bien conscience qu’on veut en profiter et il y a tellement de chose à voir et découvrir qu’il est dur de devoir faire des choix…Je ne vous jette pas la pierre, on a été dans le même cas, même cette année 😉

Big Water et la route vers Alstrom Point

Il est vraiment très dur de choisir ce que l’on a préféré durant ce voyage mais je ne prends pas de risque en vous disant que cette étape est classée dans notre top 10! Ahah…Vraiment trop dur de choisir je vous dis! De Page vers Big Water, il faut prendre la nationale et déjà vous aurez de beaux points de vue sur le Powell Lake! Arrivée à Big Water, vous allez vite comprendre ce qu’il vous attend, une route enfin plutôt un chemin mais franchement en bon état, avec de petits cailloux donc il ne faut pas non plus faire le foufou.

Sincèrement, si nous n’avions pas eu de SUV, on ne s’y se serait pas aventuré! Certes, je flippe un peu pour un rien mais y aller en mustang comme on a pu le voir…mouais non! La tenue de route ne doit pas être top et les cailloux sur la carrosserie…Aie! De toute façon, vous ne pourrez pas aller non plus très loin parce qu’après, la route se gâte! Vous alternerez entre gravier, nids de poule, dos d’âne naturel, sable et pour finir un terrain avec des plaques de roches naturelles (qui nous a bien traumatisées, enfin surtout moi!)…Si bien qu’à cause de ces dernières nous ne sommes pas allés plus loin, même avec notre SUV. Franchement, je ne voulais pas prendre le risque de rester coincé parce que oui, quand vous voyez l’état de la piste, c’est quelque chose de possible!

On est vraiment passés par toutes sortes d’ambiances. Paysage aride, presque lunaire, paysage coloré et le must, on était seul au monde!

Bon, du coup, on a pas vu le magnifique Alstrom Point…pour la petite histoire, nous avons roulé quasi sans problème jusqu’au dernier kilomètre mais après ça c’est compliqué. Dommage, dans le stress je n’ai pas pensé à vous prendre la route piste en photo. En fait on devait littéralement faire escalader notre voiture sur d’énormes plaques de roches, avec de gros trous entre, sinon ça ne serait pas vraiment drôle. Clément a insisté pour le dernier point et autant vous avouer que je l’ai totalement détesté à ce moment là! On a dû repositionner des pierres, des rondins de bois pour pouvoir rouler dessus et ne pas rester coincé…bref c’était n’importe quoi!! Une fois passés, vous avons de nouveau roulé dans du sable avant d’apercevoir la suite de la piste! et là, c’est le drame…On est allés voir de plus prêt l’état de la soit disant route et ce n’était clairement pas possible donc on s’est dit qu’il ne fallait pas tenter le diable même si c’est dommage de s’arrêter si prêt du but…On a joué la prudence, surtout que quand je vous dis qu’on était seuls au monde, c’était vraiment le cas. Il y avait un mec un peu plus loin devant qui lui est allé au bout (du moins c’est ce que l’on pense!) mais non sans mal alors qu’il avait un pick up sur-élevé…mais on a découvert quand même plein de beaux paysages presque à l’arrivée…donc ça nous a tout de même consolés!

Monument Valley

Le parc ne faisant pas parti de l’America Beautiful Pass, vous devrez payer 20$ à l’entrée, par véhicule. La visite de ce parc se fait en voiture. Vous pouvez le faire seul mais sachez que des tours sont également organisés. Vous pouvez aussi faire des balades à cheval à l’intérieur de ce parc. A l’entrée, vous passerez par un guichet pour régler les 20$ et il vous sera donné le plan du site avec tous les points de vues.

Je vous encourage à vous poser, prendre le temps et juste profiter des lieux parce que cet endroit est vraiment exceptionnel…même en le connaissant déjà, on est émerveillé!

Peu importe le mode que vous choisirez, vous en prendrez plein les yeux! Attention, la route est authentique donc c’est un peu du tout terrain même si elle semble avoir été refaite à certains endroits par rapport à 2016 alors qu’au contraire, elle nous a parut plus « défoncée » à d’autres moments. Vous y arriverez en voiture lambda mais vous serez quand même bien plus à l’aise avec un véhicule de taille SUV.

L’hôtel à Monticello, le Blue Mountain Horsehead Inn. Chambre confortable avec frigo et cafetière. Un peu cher en terme de rapport qualité prix comparé à d’autres hébergements. Peut-être dû à la situation géographique… En guise de petit déjeuner, 2 petites canettes de jus d’orange, 2 bananes et 2 gâteaux industriels, donc moyen même si ça dépanne. Prix payé : 80€ la nuit, « petit déjeuner » inclus.

  • Monticello – Moab – > 1h de route – 54 miles. Moab est une ville assez centrale, dynamique et plutôt agréable. En y dormant, vous serez à proximité de plusieurs sites à visiter. Nous avons débuté par Dead Horse Point à 45 mn environ puis nous sommes allés voir son voisin Canyonlands National Park à seulement 20 mn de Dead Horse Point State Park et 35 mn de Moab.

Dead Horse Point

Les paysages sont là encore superbe mais nous nous attendions à un parc plus grand. Le tour est assez vite fait en voiture si vous ne faites pas de randonnées. Les amoureux de vélo pourront s’éclater puisqu’il y a des trail prévu exprès. Il faut savoir que vous devrez payer l’entrée à hauteur de 20 dollars puisque ce n’est pas compris dans le beautiful pass.

Canyonlands National Park

On a beau parcourir les routes américaines, on ne s’habitue pas à voir autant de beauté! On en arrive même à se demander comment c’est possible. Canyonlands nous a fait cet effet alors que nous n’avons pas pu profiter de tout le parc. On a désespérément cherché la route qui nous enfonce à l’intérieur du Canyon mais on ne l’a finalement trouvé qu’au moment de partir et le soleil était déjà couché malheureusement. Je suis certaine qu’on en aurait prit plein les yeux encore une fois…Tant pis, on reviendra 🙂 Ce parc fait parti du pass.

  • Moab – Tropic – > 4h20 de route – 260 miles. On débute cette nouvelle journée par la visite d’un célèbre parc : Arches National Park. Nous n’avons pas pu y consacrer la journée entière, à regret parce que ce parc est vraiment chouette! On a poursuivi notre route en passant par Capitol Reef avant d’arriver à notre hôtel à Tropic. Lors d’un prochain voyage on consacrera bien plus de temps dans cette partie de l’Amérique parce qu’on a beaucoup aimé et on est loin d’avoir tout vu! On est resté à Tropic pour deux nuits, pour pouvoir nous consacrer à notre parc chouchou de 2016, Bryce Canyon…

Arches National Park

Très connu de l’ouest Américain et compris dans le pass, ce parc n’a plus sa réputation à faire et vous le verrez dès l’entrée. On est resté pas mal de temps dans la file d’attente avant de pouvoir passer les guichets (environ 45 mn). Une fois à l’intérieur, heureusement, le parc est tellement grand que vous n’aurez pas l’impression de vous marcher dessus. En revanche, aux plus célèbres points de vue, ceux des arches naturelles, il y aura beaucoup de monde! On ne s’y est pas éternisé pour cette raison, mais aussi parce que les autres coins du parc sont tout aussi intéressant à admirer et il n’y a quasiment personne! Avec la chaleur écrasante on n’a pas voulu s’aventurer dans une randonnée de plusieurs kilomètres. En tout cas, si vous n’êtes pas très sportif ou que vous ne pouvez pas randonner, vous aurez de quoi admirer depuis votre voiture dans ce parc!

Capitol Reef

Vous allez avoir l’impression que je me répète mais quelle belle découverte encore! On était presque seuls au monde une fois de plus ce qui a rendu cette visite apaisante, presque hors du temps! Je vous conseille d’y faire un petit tour, même si ce n’est qu’en passage, cela vaut le coup et il est compris dans le pass! Les paysages sont différents à chaque kilomètres, comme dans beaucoup de parcs américain…Et vous aurez peut-être la chance de croiser des animaux!

L’hôtel à Tropic : Americas Best Value Inn Bryce Canyon. Nous y sommes arrivés tard (21h30) et nous avons eu la mauvaise surprise de tout voir fermé pour trouver quelque chose à manger. Tropic est une ville Mormone, ce qui signifie qu’à 21h tous les commerces sont fermés et pas moyens de trouver quoi que ce soit à manger donc pensez à anticiper, sinon vous vous retrouverez comme nous, sans rien à manger et devant attendre le lendemain matin… Quant à l’hôtel en lui-même, les chambres sont assez confortable mais par contre pas super bien insonorisée. Après, nous avions des personnes irrespectueuses à souhait comme voisin, ce qui n’a rien arrangé…vous aurez la possibilité de faire une laverie. Frigo dans la chambre, pas de piscine. Quant au petit déjeuner, moyen. Pas beaucoup de choix et tout industriel…Rapport qualité prix moyen donc… Prix payé : 110€ la nuit, petit déjeuner inclus soit 220€ pour les deux nuits.

Bryce Canyon

Compris dans le pass America the Beautiful, ce parc est vraiment très grand et magnifique. Il offre des paysages différents mais tous sont à couper le souffle! Il est possible de faire une partie en voiture et de vous arrêter aux différents points de vues. Une navette est également disponible gratuitement si vous n’avez pas de voiture ou si vous ne voulez pas l’utiliser. C’est une bonne option pour désengorger le parc. Elle s’arrête à plusieurs points de vues. Si vous avez du temps, de l’endurance, des bonnes chaussures, vous avez aussi la possibilité de faire des trails! Si vous pouvez, faites-le! ça vaut vraiment le détour et vous serez au cœur des roches! Un guide sous forme de petit journal vous sera donné à l’entrée du parc, en anglais, comme dans la plupart des parcs. Il explique beaucoup de choses sur le parc et vous présente les différentes randonnées possible. Vous avez la possibilité de l’avoir en français en allant le demander au Visitor Center! Nous avons voulu refaire la randonnée de 2016 où il avait plu des cordes et où il faisait un froid glacial mais malheureusement, le site était en reconstruction. Ils ont tracés un autre chemin à la place à proximité. Il n’avait pas le même charme (sans doute la nostalgie qui parle!) mais il était tout de même très beau.

Là encore, pas mal de randonnées fermées ou accessible qu’à la moitié! C’est assez frustrant mais c’est le jeu. Les sites étant tellement visités qu’il faut bien qu’ils soient restaurés et le moins mis à mal possible! Evidemment, on ne le répétera jamais assez, pour cela, restez sur les sentier balisés! De ce fait, vous aiderez à préserver la flore et aussi la faune à rester dans le parc!

  • Tropic – Hurricane –> 2h15 de route – 135 miles. « Peu » de route aujourd’hui pour aller jusqu’au célèbre Zion Nation Park. N’ayant pas pu y aller en 2016, on se faisait une joie de visiter ce parc si connu de l’ouest Américain. C’est d’ailleurs la seule visite que l’on a prévu pour cette journée. On avait prévu un hôtel à proximité pour pouvoir y retourner la matinée du lendemain.

L’hôtel : Super 8 by Wyndham à Hurricane…Bon je ne vais pas y aller par 4 chemins, ce motel n’était franchement pas terrible. Les 2 seuls points positifs étaient la taille de la chambre mais bon, comme un peu tous les hôtels aux USA…donc pas une grande surprise! L’autre point + est la proximité de Zion, puisqu’à 30 minutes. Hormis ça, il y a bien un frigo dans la chambre mais il ne fonctionnait pas, idem pour le sèche-cheveux, la clim était tellement bruyante qu’on a décidé de ne pas la mettre en marche parce que franchement on aurait dit un tracteur en marche! On a bien demandé à pouvoir changer de chambre mais non, ça nous a été refusé alors qu’il y avait des chambres dispos! Plus que moyen…quant au ptit déj…Insipide et vraiment peu de choix! Prix payé : 53€ la nuit, petit déjeuner inclus. Alors, ce n’est pas cher mais clairement pour ce prix on a eu beaucoup mieux!

Zion National Park

Alors, ne vous méprenez pas, il est très beau, très nature, avec un petit côté Jurassic Park. Une totale découverte et une belle escapade apaisante malgré le nombre important de touristes. En revanche, on a un sentiment d’inachevé. Là encore, la majorité des randonnées étaient fermées pour cause de restructuration ou à cause de la météo (pluie donc inondation). Lorsqu’elles étaient dites ouvertes, pour certaines, nous ne pouvions allés au bout puisqu’elles étaient fermées avant…Bien dommage parce qu’on aurait aimé bien plus parcourir ce parc! Pour le côté pratique, je vous encourage vivement de laisser votre voiture sur les parking et d’utiliser les navettes. ça permettra de désengorger le parc, de vous faire gagner du temps et de l’énergie! Pour info, ce parc est compris dans le pass.

Zion est un parc qui ne ressemble à aucun autre que nous avons visité dans l’ouest. Ici la nature verdoyante est clairement présente tout en ayant le côté roche que nous connaissions jusque là. Après, pour être tout à fait honnête, ça n’a pas été notre préféré et je ne suis pas certaine qu’on s’y attarderait si on devait y retourner, même si on ne veux pas rester sur ce sentiment d’inachevé. Je pense qu’il faut faire les randonnées pour vraiment se rendre compte de sa superbe, chose que nous n’avons pas pu faire ou en tout cas, peu. On est assez surpris de ce constat parce que d’après les nombreux retours, ce parc a pourtant beaucoup de succès…comme quoi, les goûts sont différents, d’où l’importance de se faire son propre avis! 🙂

  • Hurricane – Amargosa Valley –> 3h10 de route – 215 miles. Au vue des randonnées fermées à Zion Park, on a décidé de ne pas y retourner le lendemain matin, surtout que nous avions fait quasi toutes celles d’accessible. Du coup, ça nous a laissé le temps de repasser par l’autre goût d’inachevé de ce voyage : Valley Of Fire, avant de nous rendre à la Death Valley pour la fin de journée et la nuit. On était sûr de s’en prendre plein les yeux pour cette journée et le moins que l’on puisse dire c’est ce que ça a été le cas!

L’hôtel à Amargosa Valley –> Longstreet Inn & Casino. On y est arrivé tard, il faisait déjà nuit. Je vous dis ça parce que c’est à ce moment qu’on s’est rendu compte à quel point ces éléments pouvaient changer notre perception des choses! Comment vous dire plus simplement qu’on a trouvé l’endroit presque « glauque ». Oui je sais que le mot est fort mais c’est vraiment ce qu’on a ressenti en arrivant. La décoration nous a paru dans son jus au point de nous mettre mal à l’aise. Pour accéder aux chambres, soit vous déambulez dans des longs couloir faisant un peu penser à Shining…soit vous prenez un minuscule ascenseur qui ne vous rassure pas du tout tellement il semble être à deux doigts de lâcher. Bref, une ambiance très spéciale. Pas grand chose dans la chambre, pas de frigo, pas de cafetière ou autre, juste le minimum, une clim, une télé et deux lits doubles! Il y a deux restaurants dans l’hôtel, que l’on a pas testé, et une supérette où les prix ne sont pas indiqué et où les produits semblent d’un autre temps. ça n’encourage pas à la dépense… Le lendemain matin, à la lumière du jour, on a eu une toute autre perception du lieu mais pas le temps de nous attarder… derrière l’hôtel il y avait un petit étang avec des oiseaux, canard et une piscine. ça nous a paru bien plus chaleureux! Finalement l’endroit n’était sans doute pas si pire…comme quoi, nos sens peuvent être influencés par beaucoup de chose et peuvent parfois nous tromper! En tout cas, nous étions proche de la Death Valley, 30mn environ. Prix payé : 73€ la nuit. Un peu cher vu le manque d’équipements mais toujours bien moins cher qu’au cœur de la Death Valley.

Valley Of Fire State Park

On se faisait une joie de pouvoir aller explorer cet espace et on ne regrette pas ce détour. Ce parc est vraiment superbe. Il n’est pas très grand mais on s’en prend plein les yeux à chaque seconde! En tout cas, c’est ce qu’on a ressenti…

Par moment on se serait cru sur une autre planète… Il y a avait quelques randonnées à faire mais clairement avec les 45°c qu’il faisait, on ne s’est même pas aventuré à en faire une! On s’est contenté d’explorer le parc en voiture et à marcher un peu plus loin que les points de vues et c’était déjà grandiose alors en s’enfonçant au cœur des roches, j’imagine que ça doit être encore plus impressionnant et beau! C’est typiquement le genre d’endroit où on ne se lasserait pas d’aller.

  • Death Valley – Three Rivers –> 4h30 de route – 265 miles. Une longue journée s’annonçait. A la première heure nous sommes allés découvrir la Vallée de la mort, avant que les températures n’atteignent des sommets puis nous avons pris la route vers Three Rivers pour nous rapprocher au maximum de Sequoia National Park, le dernier parc de ce Road Trip sur la côte ouest.

Death Valley

Nous y voilà, au sein de l’emblématique Death Valley de l’Ouest Américain! (compris dans le pass) Avant même d’arriver au sein du parc on comprend d’où vient son nom. Les sols sont arides, il n’y a rien autour, c’est une vaste étendue de vide, de terres et il y fait chaud, très chaud! On a un peu trop tardé dans la valley of fire pour ne pas changer les bonnes vieilles habitudes donc nous y sommes allés que très tôt le matin. Vous y serez tranquille, quasiment personne dans le parc. Ce n’est que vers 10h que foule se presse. Sauf qu’à 10h, il fait déjà 45°c en plein mois de juin à la Death Valley, ce qui ne permet pas d’explorer à pieds! Nous avons pu, avant cette heure, faire quelques coins mais la température monte très vite! On a jamais bu autant d’eau en si peu de temps.

Nous avons fini notre excursion par le désert de sel de Bad Water et il y avait beaucoup de monde! Attendez-vous à transpirer à grosses gouttes et je vous encourage vivement à partir avec beaucoup d’eau, une ou deux barres de céréales, chapeau / casquette et crème solaire. On a vu des gens s’y aventurer sans rien de tout ça et c’est presque de l’inconscience sans paraître moralisatrice! Du belvédère vous aurez l’impression que la distance n’est pas grande mais croyez moi que sous 45°c en plein soleil ce n’est pas la même chose et c’est tellement étendu que ça fait quand même une bonne trotte. On a croisé pas mal de personne avant d’arriver à la vallée de la mort qui nous ont dit qu’eux-même ou des personnes de leur entourage avaient fait un malaise dans ce parc donc restez prudent, ce n’est pas une légende!

Nous avons mangé au sein du parc dans un des restaurants. Après manger donc vers 13h le vent nous brûlait littéralement la peau, surtout moi qui a la peau fragile. Je ne sais pas quel était le ressenti de température à ce moment là mais c’était à la limite du supportable pour moi. Clément a été faire un bref tour dans les dunes de sables mais c’était tellement peu agréable qu’il en est vite revenu! on avait fait quasi le tour du parc donc on a reprit la route. On comprend vraiment l’importance d’y venir très tôt ou très tard en fin de journée pour pouvoir réellement en profiter sinon vous passerez la majorité de votre temps dans votre véhicule climatisé sans pouvoir en sortir plus de 5mn.

Three Rivers… Déjà, la route pour y aller est assez tranquille, principalement de la voie rapide mais qui permet tout de même de voir de jolis paysages. Three Rivers regorge de plantations d’agrumes, c’est à perte de vue et c’est magnifique. La vie y est tranquille. On a vraiment été séduit par ce coin et je pense qu’on y accordera plus de temps lors d’une prochaine visite parce que les environs ont l’air sublime. Il y a aussi plusieurs petits restaurants avec des bons produits locaux. D’ailleurs plusieurs petits stands bordent la route avec des agrumes et autres fruits à vendre. Ici, c’est le principe de confiance qui s’impose, vous vous servez et vous déposez la somme dû dans une urne. On a goûté les pamplemousses et ils passaient tout seuls, sans sucre, un délice!

L’hébergement : Un Bed & Breakfast très sympa : Plantation Bed & Breakfast à Lemon Cove. Il est entouré de plantations d’oranges. L’accueil était top. Il s’agit d’une grande maison coloniale avec plusieurs chambres. Nos voisins étaient très discret si bien que nous avons super bien dormi. La chambre que nous avions ne possédait pas de salle de bain, elle était sur le pallier mais on était les seuls à l’utiliser. La plupart des autres chambres ont leur propre salle de bain. Nous avions un balcon qui donnait sur les plantations, avec un superbe coucher de soleil. Un frigo est mis à disposition pour tout le monde ainsi que des boissons et cookies maison. Quant à l’extérieur, il y a un vaste jardin, une grande piscine et un jacuzzi. Le must, le petit déjeuner. Tout était frais et fait maison, des gâteaux, des tartes, salade de fruits, yaourts, céréales et un plat chaud qui visiblement est différent chaque jour. Nous avons eu un poivrons farcis et c’était vraiment très bon! Prix payé : 140€ petit déjeuner inclus. Certes, ce n’est pas donné mais vu le service et l’emplacement (à 30mn de Sequoia), ça les valait.

  • Three Rivers – Merced –> 2h10 de route – 130 miles. Après la visite du parc de Sequoia, une étape à Merced s’imposait avant de rejoindre une des villes les plus emblématiques de l’ouest…

Sequoia National Park

Le petit dernier de ce Road Trip. Une véritable pause nature…On ne s’attendait pas à ce que ce parc soit aussi vaste. D’autant plus qu’il est jumelé avec son voisin, Kings Canyon, tous deux compris dans le pass. Rien que pour se rendre au nord de Sequoia, il nous a fallut 2h de route depuis l’entrée proche de Three Rivers, ça en dit long! Il est très fréquenté, autant par les américains que par les touristes du monde entier. Vous aurez un grand nombre de balades et de randonnées à faire dans le coin et vous aurez peut-être même la chance de croiser des ours, ce qui n’a pas été notre cas (mais on s’est rattrapé au Canada…Oui, je SPOILE :)) Evidemment, soyez prudent lors de vos excursions à pieds, ne prenez pas de nourriture sur vous, leur odeur les attire et ils peuvent devenir agressif. Tout ça vous est bien expliqué sur les diverses brochures transmises par le parc.

En tout cas ici, on se sent vraiment tout petit et l’expression « la nature est reine » prend tout son sens dans ce parc. On est entouré de Sequoia Géant à chaque seconde et que ça fait du bien! Rien que la présence d’arbres vous donne la sensation de respirer à plein poumons! On s’y sent tellement serein, tellement calme… Après toute l’agitation d’un voyage sur les routes, je dois dire que ça fait du bien de terminer par ce parc au final!

On a la sensation de n’avoir parcouru d’une infime partie du parc…ça donne l’occasion d’y revenir plus tard 🙂 Mais j’avoue que c’est assez frustrant, on aurait aimé y rester plus longtemps!

L’hôtel : Rodeway Inn Merced. En soit, la chambre est bien mais qu’est ce que c’est bruyant!!! Et pour cause, juste à côté de l’autoroute et d’une voie ferrée…Cette étape était censée nous reposer mais ça a finalement été tout le contraire! Et ne comptez pas sur le petit déjeuner pour vous faire prendre des forces, il n’y a pas quasiment rien et le peu de choix est industriel donc soit dégueu, soit sans goût! Prix payé : 66€ petit déjeuner inclus.

  • Merced – San Francisco –> 4h15 de route – 260 miles. On termine ce road trip par une de nos villes préférées, San Francisco. Tout comme pour Los Angeles et Las Vegas, je vous laisse aller sur l’article dédié! Un beau point final à ce séjour dans l’ouest USA mais aussi un joli point de départ pour l’ouest Canadien…

Visiter les parcs est une expérience qui peut être fatigante vu les heures passées sur la route mais c’est un voyage vraiment unique que vous n’oublierez jamais et vous aurez envie d’y revenir!

4 Comments

  1. J’ai eu la chance de pouvoir voyager de ce côté de l’Amérique et je dois dire que c’était superbe! Tes photos le sont aussi! ça me rappelle de bons souvenirs!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s